Les Filles affranchies s'adressent à toutes les personnes qui se sentent à l'étroit dans l'étiquette "hétérosexuelle", à toutes les femmes qui ont déjà aimé ou désiré d'autres femmes, ou à toute personne appréciant la création et la production culturelle de notre collectif. Nos soirées sont mixtes et ouvertes à toutes et à tous.

Notre volonté est d'offrir une visibilité à ces femmes, et des références pour celles qui se posent des questions, ou souffrent d'isolement. Les filles affranchies sont queer (queer est un terme anglo-saxons réunissant toutes les "étiquettes" identitaires et d'orientation sexuelle; lesbiennes, gay, bi, trans, intersexe, en résumé, tout ce qui n'est pas hétérosexuel !). Nous sommes aussi bien celle qui propose l'éclatement des étiquettes que celle qui n'a pas encore pu faire son coming out. Les filles affranchies s'adressent à toutes ces femmes-là.

Le blog des affranchies est le témoin de l'évolution "visuelle" de notre communauté, qui est à l'avant-garde de la mode et aux antipodes des clichés habituellement véhiculés.

La visibilté est notre combat, notre raison de militer. Nous existons, nous aimons, nous produisons, notre créativité s'adressent à tous et notre groupe essaie de tisser des ponts culturels entre notre communauté et le payasage culturel romand.

La soirée "En voiture Simone" est née de cette volonté, puisque cet événement n'est pas lesbien mais s'adresse aux femmes, quelque soit leur orientation. Ce sont des conférences autour des femmes, accompagnées de concerts ou spectacles. En savoir plus

Les filles affranchies est un groupe né en 2005 de la volonté d'offrir au milieu romand un espace de rencontre alternatif. Nous avons trouvé notre place à mi-chemin entre les associations et les boîtes de nuits, en proposant des événement durant la journée, ou les débuts de soirées. Très axées sur la culture, nous avons proposé lors de nos activités passées plus de 200 rendez-vous dans des lieux culturels tels que théâtres, musées, galeries, cinémas, etc. Nous fixions des rendez-vous sur le site, et chacune était bienvenue pour se joindre à nous et profiter ensemble de l'événement.

Nous avons également organisé énormément de soirées; au Zinéma, à l'Oblo, au Mad, au Bourg: luxueux hôte de nos soirées-conférences "En voiture Simone" et au Romandie: qui accueille encore aujourd'hui notre emblématique soirée "KILL YOUR IDOLS".

 

membre

Les Filles Affranchies deviennent une association !
(1er oct 2010)

Voici nos statuts :

1. Mettre les ressources sociales, culturelles et artistiques de la communauté Queer
(Queer = lesbienne, gay, bisexuelle, transsexuelle, intersexe, et tous ceux qui ne s’identifient pas comme hétéros) au profit de la culture romande.

2. Faire découvrir et visibiliser la communauté Queer.

3. Faire des Filles affranchies un espace d’accueil, de rencontre, d’échange et de partage d’activités sociales, culturelles et artistiques non seulement pour les membres de la communauté Queer mais aussi pour toute personne ayant envie de découvrir cette communauté et leurs activités, les jeunes en questionnement et en manque de références.

4. Promouvoir les actrices de la scène culturelle romande à travers leurs événements.

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Nous n’avons jamais reçu de subventions et avons toujours été auto-financées, afin d’étendre nos projets (tels programmer des musiciens ou des conférenciers internationaux, des spactacles de danse ou des performances, afin d’éditer des flyers et des affiches, pour collaborer à d‘autres événements tels que la Pride ou des colloques, pour financer les sites internets, etc.).

Nous avons besoin de plus de moyens pour assumer financièrement nos projets. Des aides vont être demandées, mais c’est aussi vous qui pouvez faire pencher la balance !

Devenez MEMBRE !

Devenir membre c’est mettre votre pierre à l’édifice, c’est nous dire que ce que nous faisons est bien, et qu’il ne faut pas que l’on arrête.
Soutenez-nous ! Nous avons besoin de vous.


>Ce que nous avons déjà organisé

Voici un aperçu de nos plus grands événements, la liste n'est pas exhaustive mais donne un bon aperçu de nos soirées, auxquelles il faudrait ajouter les rendez-vous mensuels que nous organisons chaque mois,
soit plus 120 depuis notre création !

ONE KISS CAN LEAD TO ANOTHER
au Bourg avec le soutien de Parisienne.

Soirée 1910 - 1950

Boudoir Parisien, bal année 50 et concert de gala de la sublime Catherine D'Oex !

Première édition de la soirée
KILL YOUR IDOLS - the alternative gay lesbian bi trans & even hetero party !

set rock&pop, projection et bar à t-shirt minute.

Notre programme sur 3 jours de la Pride 2006 à Lausanne :

Vendredi_ Bal des Affranchies au Bourg avec musique des années 50, défilé de mode lesbien et disco pour terminer.

Samedi_ G Spot for girls. Soirée au Mad.

Dimanche_ Kit & CLit, conférence sur le thème de la visibilité homosexuelle au coeur du village

 

Et durant les trois jours, présence sur noter stand incroyable, print de t-shirt, catres postales, coin lounge, etc etc

Soirée "Retour en enfance" LEGOLESBIANLOVE ou comment raconter des histoires salaces avec des petits bonhommes en plastique...
Première édition du G SPOT, le bar des filles durant les soirée JUNGLE au dernier étage du Mad. Animations et projections.
Première édition du G SPOT, le bar des filles durant les soirée JUNGLE au dernier étage du Mad. Animations et projections.
Lancement de la saison 3 de L word aux Etats-Unis.
14 heures de marathon non-stop, 14 heures de projection de L Word, de drames, de pleurs, de rires en série pour les filles n'ayant pas eu la possibilité de visionner les épisodes.
Soirée thématique : GOUDOU !
Musique goudou, apéro goudou, vin goudou, discussion goudou, invitées goudou... c'étais vachement Gouine comme soirée !!!
   
Durant deux mois nous avons co-organisé et animé les soirées ©GIRLY MONDAYS au Lausanne-Moudon, un rendez-vous hebdomadaire réservé aux femmes au deuxième étage de l'établissement.

Notre deuxième soirée était sous les couleurs indiennes, buffet indien, projection du film Fire suivu du set electro rock de KillKillRoméo, une DJ venue spécialement de Paris.
Les bénéfices de la soirée ont été versés à l'association Aanchal à Bombay qui soutenait les femmes battues, mariées de force ou homosexuelles (l'association a malheureusement du fermer ses portes dû au pertes des subventions de l'état Indien.)
Notre première soirée a eu lieu au Zinema, cinéma alternatif et indépendant Lausannois, avec DJ et projections vidéos.



 




>Articles consacrés aux Filles Affranchies

octobre 2005

août 2005

avril 2005

février 2005

février 2005

juin 2005